Complications post césarienne et gratuité de la césarienne au Mali : cas d’un centre de santé de district

Adama Diawara, Hamadoun Sangho , Idrissa Tangara, Mamadou Oumar Cissé , Mamadou Namory Traoré , Sanoussi Konaté

Résumé


Notre étude avait pour but d’évaluer l’impact de la gratuité de la césarienne sur les soins obstétricaux d’urgence. Il s’agissait d’une étude transversale descriptive qui s’est déroulée sur huit mois du 1er juin 2007 au 31 janvier 2008. Etaient concernées par l’étude 262 parturientes admises du 1er Août 2004 au 31juillet 2006. Parmi les 262 parturientes 43,13% étaient enregistrés avant la gratuité et 56,87% après la gratuité. La césarienne était réalisée chez 46,90% des parturientes avant la gratuité et chez 60,40% après la gratuité. La tranche d’âge de 20 à 35 ans était la plus représentée avec 58,40%. Les complications étaient présentes chez 37,74% des femmes césarisées avant la gratuité et chez 20% après la gratuité. L’infection était retrouvée chez 70% des femmes césarisées avant la gratuité et 61,11% après la gratuité. Parmi les décès, 5,66% étaient enregistrés avant la gratuite et 1,11% après la gratuité. L’hémorragie était retrouvée dans 37,50% des cas. Les mort-nés enregistrés avant la gratuité étaient de 62,83% et après la gratuité, ils étaient de 20,13%. Dans 18,81% des cas, les mort- nés étaient liés à la disproportion fœto-pelvienne. La gratuité de la césarienne a contribué à l’augmentation de la fréquence des césariennes et à la réduction de la mortinatalité dans le district sanitaire de San.

Mots-clés


Complications, césarienne, gratuité, Mali

Texte intégral :

PDF

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.