Determinants de la mortalité périnatale du prématuré né aux cliniques universitaires de Kinshasa

TI Makwala, RR Tozin, CN Lusanga, PZ Akilimali

Résumé


Contexte : La mortalité néonatale est un indicateur sensible de la disponibilité, de l'utilisation et de l'efficacité des soins obstétricaux et néonataux. La prématurité est la première cause de décès en période néonatale. En RDC, la prématurité reste encore un problème majeur de santé publique. L'objectif de cette étude était d'identifier les déterminants de la mortalité périnatale de prématuré aux cliniques universitaires de Kinshasa. Méthodes : Il s'agissait d'une étude transversale incluant 192 prématurés nés aux cliniques universitaires de Kinshasa de janvier 2009 à décembre 2011. La mortalité périnatale des prématurés aux cliniques universitaires a été estimée et la régression logistique a permis d'en identifier les déterminants. Résultats : Durant la période étudiée, La mortalité des prématurés était de 15,2%(IC95% : 9,7 à 20,7). Les déterminants de la mortalité périnatale du prématuré étaient : le poids à la naissance de moins de 1500g (OR : 5,66 ; IC95% : 1,87 – 17,1 ; p= 0,002) et l'âge gestationnel. Le prématuré de 28 à 31 avait plus de probabilité de décéder par rapport au prématuré de 34 à 36 semaines gestationnel (OR : 5,58 ; IC 95% : 1,23 – 25,3 ; p = 0,026) de même que le prématuré de 32 à 33 avait plus de probabilité de décéder par rapport au prématuré de 34 à 36 semaines gestationnel (OR : 6,46 ; IC 95% : 1,55 – 26,9 ; p = 0,01). Conclusion : Vu son statut du niveau tertiaire, un renforcement du plateau technique des cliniques universitaires de Kinshasa s'avère primordial pour la prise en charge des prématurés, particulièrement le prématurisime et ceux ayant moins de 1500 g.

Mots-clés


Déterminants ; mortalité périnatale; prématurés

Texte intégral :

PDF

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.