Connaissances et pratiques de la prescription du fer par le personnel du service de pédiatrie du CHU Gabriel Touré de Bamako

AA Diakité, F Dicko-Traoré, M Sylla, A Touré, H Diall, B Maiga, F Traoré, G Dembele, B Togo, T Sidibé

Résumé


But : Evaluer les connaissances et les pratiques relatives à la prescription du fer dans le service de pédiatrie du Centre Hospitalier Universitaire Gabriel Touré (CHU-GT) de Bamako, Mali. Matériel et méthodes: Il s’agissait d’une étude transversale réalisée du 1 er au 30 Juillet 2012 à la pédiatrie. Nous avons soumis un questionnaire aux prestataires et analysé les dossiers des enfants âgés de 1 à 60 mois hospitalisés ayant reçu du fer. Le consentement des prescripteurs à été demandé et obtenu au préalable. Résultats: nous avons enquêté cinquante prestataires dont 10 pédiatres (20%), 31 médecins CES de pédiatrie (62 %), 2 médecins généralistes (4%), 7 étudiants en fin de cycle médical (14%) et analysé 100 dossiers. Trente pour cent des prestataires ont correctement défini le fer. Plus de la moitié des prestataires connaissaient les besoins en fer chez l’enfant. Les réserves en fer étaient connues de 42% des prestataires. Huit pour cent des prestataires savaient que les fers apportés par l’alimentation étaient le fer héminique ou le fer non héminique. Trente pourcent des malades ont reçu le fer à la dose de 8 à 10mg/kg. La durée du traitement n’a pas été précisée chez 92% des malades. Conclusion : Dans notre contexte la bonne connaissance théorique des indications et des règles de prescription du fer chez l’enfant n’excluait pas les mauvaises pratiques de sa prescription. D’autres travaux devraient analyser les raisons de cette discordance.

Mots-clés


Connaissances, pratiques, fer, enfant, pédiatrie, Bamako

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.