Evaluation du traitement antirétroviral chez l'adulte infecté par le VIH au Service de Dermatologie Vénérologie de l'Hôpital National Donka

M Cissé, FB Sako, B Diaby, MM Soumah, TM Tounkara, BF Diane, H Balde, AD Camara, A Camara

Résumé


Si l'utilisation des multithérapies antirétro-virales (ARV) a grandement amélioré la survie, la morbidité et la qualité de vie des PVVIH dans les pays du Nord, dans les pays du Sud, et notamment en Afrique, de nombreux obstacles ont freiné leur utilisation. C’est ainsi que le suivi des patients sous ARV dans certains pays en voie de développement est encore timide voir inexistant. Objectif : L’objectif de ce travail était de rapporter les réponses thérapeutiques obtenues après une période minimale de six mois de suivi chez des patients VIH+ admis en consultations externes ou à la suite d’hospitalisations. Matériel et méthodes : Il s’agissait d’une étude rétrospective de type descriptif concernant les patients suivis dans la période du 1er janvier 2004 au 31 décembre 2008, soit 5 ans. Résultats : Notre étude a concernée 275 patients dont 61,41% de femmes avec un sex-ratio (H/F) de 0,62. L’âge moyen de nos patients était de 36,83 [18 70]. Le poids moyen initial de nos patients était de 59,88 kg [30 - 107] avec la majorité (66,91%) au stade III de la classification clinique de l’OMS. Le profil sérologique était dominé par le VIH1 (97,09%) avec un nombre de CD4 moyen à 210,99 cellules/mm3à l’initiation du traitement ARV. L’évolution sous traitement a été marquée cliniquement par un gain pondéral moyen de 7,45kg, le poids moyen passant de 59,88 kg à 67,33 kg entre M0 et M54. Biologiquement, le nombre de CD4 moyen est passé de 210,99 à 643 entre M0 et M48 soit un gain moyen de 432,01 cellules/mm3. Sur le plan virologique, la charge virale plasmatique réalisée chez 64 patients sur 275 était indétectable chez 31 patients soit 48,44%. Conclusion : Globalement, la réponse thérapeutique était bonne au terme de cette étude avec une réponse clinique satisfaisante, marquée par une augmentation du poids moyen qui corrobore une bonne réponse immunologique et virologique.

Mots-clés


Evaluation, traitement antirétroviral, VIH, Donka

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.