Contribution à la prévention de la malnutrition infanto-juvénile : cas du Cercle de Bandiagara

J Kodio, A Ag Iknane, M Ag Ayoya, R Sodjinou

Résumé


La situation nutritionnelle des enfants Maliens de moins de 5 ans n’a pratiquement pas changé durant les vingt dernières années. Cette stagnation est due principalement à des pratiques d’alimentation du jeune enfant (0-23 mois) inappropriées et une alimentation de complément pauvre. Afin de contribuer à la prévention de la malnutrition dans cette tranche d’âge, nous avons identifié les pratiques d’allaitement maternel et des recettes alimentaires locales qui pourraient servir d’aliments de complément adéquats pour les enfants âgés entre 6 et 23 mois à Bandiagara, une zone où la malnutrition infanto-juvénile est très prévalente. Notre étude a révélé que seulement 6,7% des enfants étaient exclusivement allaités jusqu'à 6 mois  et 4% des enfants de plus de 6 mois ne recevaient rien d’autre que le lait maternel. Ceci traduit une méconnaissance des bonnes pratiques de l’allaitement maternel dans la zone d’étude. Sur la base des aliments locaux disponibles, nous présentons ici 3 des 40 nouvelles recettes qui ont été proposées. Il s’agit de recettes riches en énergie, protéines et divers micronutriments, facilement accessibles aux populations et culturellement acceptables. L’utilisation de ces recettes par les mères pourrait contribuer à un meilleur état nutritionnel des enfants de moins de deux ans dans la zone de l’étude et au Mali. Ces recettes pourraient aussi facilement être reproduites dans d’autres pays Africains où les denrées utilisées sont produites et fréquemment consommées.

Mots-clés


Local foods; Prevention, Malnutrition ; Young children

Texte intégral :

PDF

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.