The lexical contribution of English to Soŋay vocabulary expansion

Mohamed Minkailou

Résumé


L’emprunt lexical n’est pas un phénomène linguistique nouveau. Toutes les langues empruntent. La langue soŋay ne faisant pas une exception, elle a emprunté aussi bien aux langues voisines qu’aux langues coloniales non voisines. L’anglais, beaucoup plus que le français, a énormément influencé le vocabulaire soŋay. Pour mener cette étude, des données ont été collectées à partir d’un groupe de sujets d’âge avancé ayant séjourné dans des pays
anglophones, et pour attester le déclin de ce vocabulaire, ces données ont été soumises à un autre groupe de sujets d’âge plus jeune, groupe qui ignore totalement l’existence de ce vocabulaire d’origine anglaise.

Lexical borrowing is not a new phenomenon. All languages borrow. Soŋay is not an exception; it borrowed from not only from neighbouring languages, but also from non neighbouring colonial languages. English, even more than French, has heavily influenced the Soŋay vocabulary. To undertake this study, we collected the data from aged people who have
been to English speaking regions, and to certify the decline of that vocabulary, the collected data were tested on younger people who showed that they totally ignored that lexicon.


Texte intégral :

PDF

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.