Grossesses non désirées des jeunes filles en milieu scolaire : perceptions, Connaissances et comportements

Recherches Africaines

Résumé


Dans le but de lutter contre le phénomène des grossesses non désirées susceptibles de mettre en danger la scolarité des filles, une enquête a été réalisée dans les 13 régions du Burkina Faso. Sur la base d’un échantillon raisonné, les cibles de l’étude ont été sélectionnées principalement dans les établissements primaires et secondaires ainsi que dans la communauté. Des entretiens individuels approfondis ont été réalisés avec des filles victimes de grossesse non désirée, des enseignants, des responsables d’établissements, des parents d’élèves. Des focus groups1 ont aussi été réalisés avec des filles du primaire et des élèves filles et garçons du post-primaire.
Les résultats révèlent que le phénomène de grossesse non désirée en milieu scolaire est préoccupant compte tenu de l’âge des victimes et du nombre croissant de filles du primaire et du post-primaire enceintes. Plusieurs facteurs expliquent cette situation dont (i) la réalisation
de l’activité sexuelle des filles sans disposer d’informations de qualité sur la santé sexuelle et reproductive (SSR) et sans avoir la capacité à négocier l’usage du préservatif avec leur partenaire, (ii) les rapports sexuels sous contrainte car la communication sur la sexualité est
peu fréquente dans les familles, et s’assimile surtout à une mise en garde contre les filles. Cette approche ne favorise pas la recherche d’informations sur la SSR par les plus jeunes qui n’osent pas l’évoquer avec leurs parents ; (iii) l’évolution sociale (occupations des parents,
instabilité des foyers, délocalisation des filles pour poursuivre leurs études et installation dans des maisons en location où elle sont isolées) rend les parents moins présents et moins rigoureux dans l’éducation de leurs filles, tandis que l’évolution culturelle (activités récréatives à l’initiative des bureaux des élèves), les nouvelles technologies de l’information
et les médias les exposent à des images pornographiques et facilitent le contact avec les hommes. Les pratiques sexuelles des jeunes filles dans ce contexte de vulnérabilité sont teintées de risques majeurs aboutissants aux grossesses non désirées (rapports sexuels précoces, rapports sexuels contre des cadeaux ou de l’argent, rapports sexuels non protégés…).
Sur la base des propositions faites par les personnes rencontrées lors de l’enquête, l’étude formule des propositions et des stratégies d’intervention en vue de prévenir les cas de grossesse non désirée et d’assurer une prise en charge des filles qui en sont victimes.

 

In order to fight against the phenomenon of unwanted pregnancies that could endanger the education of girls, a survey was conducted in 13 regions of Burkina Faso. Based on a purposive sample, the targets of the study were selected mainly in primary and secondary schools and in the community. Depth individual interviews were conducted with women
victims of unwanted pregnancy, teachers, heads of schools, parents of students. Focus groups were also conducted with girls and primary school girls and boys of post -primary education. The results show that the unwanted phenomenon of school pregnancy is a concern given the
age of the victims and the increasing number of girls in primary and post- primary speakers. Several factors explain this situation that (i ) the completion of the sexual activity of girls without having good information about sexual and reproductive health (SRH) and without the ability to negotiate condom use with their partner, ( ii) forced sex because communication  about sexuality is uncommon in families, and assimilates especially cautioned against girls. This approach does not promote research information on SRH by younger who dare not discuss with their parents
, (iii) social evolution ( occupations of parents, unstable homes, relocation girls to continue their studies and installations in rented houses where she isolated) makes parents less involved and less rigorous in the education of their daughters and cultural evolution ( recreation at the initiative of business students ) , the new information technologies and the media expose them to pornography and facilitate contact with men. Sexual practices of young girls in the context of vulnerability are tinted major risks outs unwanted pregnancy ( early sex , sex against gifts or money, unprotected sex...). On the basis of proposals made by the persons interviewed during the investigation, the study formulates proposals and intervention to prevent cases of unwanted pregnancy and to ensure management strategies for that girls victims.


Texte intégral :

PDF

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.