La division du temps en gbaya

Dr Séraphin Personne FEIKERE

Résumé


Ce travail, qui est une ébauche première, est le fruit d’une recherche menée dans la préfecture de l’Ouham notamment à Bossangoa son chef lieu en 1993. Il a été complété par les résultats d’une recherche continuée auprès des locuteurs Gbaya habitant Bangui la capitale de 1994 à 1996.
Le gbaya Øoro, faut-il le noter est parlé dans la ville de Bossangoa, qui est l’une des cinq grandes villes de la République
Centrafricaine. Cette ville compte 120.330 habitants pour une population de 262.950 habitants pour la préfecture.


Texte intégral :

PDF

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.