Aspects épidémio-cliniques du paludisme chez les enfants d’âge scolaire au Centre de Référence de la Commune IV du district de Bamako

Bakary Abdoulaye Sanogo, Lansana Sangaré, Oumar Koné, Mamadou Koné

Résumé


Nous avons effectué du 2 février 2009 au 1 février 2010 une étude rétrospective sur les aspects épidémiocliniques du paludisme chez les enfants de 5 à 12 ans, au Centre de Santé de Référence de la commune IV du district de Bamako. L’enquête a porté sur 836 sujets dont 302 cas de paludisme diagnostiqué. Les variables cliniques aussi bien que parasitologiques ont été évaluées chez chaque enfant. La goutte épaisse ou le test de diagnostique rapide a été réalisé pour diagnostiquer le paludisme. Nos résultats ont montré que la fièvre intermittente représentait le motif de consultation le plus fréquent, soit 51% des cas. La majorité de nos patients, soit 77,2% ont fait le paludisme simple contre 22,8% de cas de paludisme grave. La goutte épaisse était positive dans 156 cas sur 461 (33,8%) et le test rapide 146 cas de positif sur 375 (38,9%). Le taux de guérison était de 97,7% des cas dont 74,8% (226/302) avec les Combinaisons Thérapeutiques à base d'Artémisinine (CTA). Notre travail a montré que les enfants d’âge scolaire, n’étant pas pris en charge gratuitement par le Programme National de Lutte contre le Paludisme constituent un groupe à risque aussi élevé et méritent une attention particulière tout autant que ceux de moins de cinq ans.

Mots-clés


Enfants, Paludisme, Bamako, commune IV

Texte intégral :

PDF

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.