Profil Bactériologique et sensibilité aux antibiotiques des isolats d’hémoculture (2006 – 2011) à Douala, Cameroun

C Okalla Ebongue, JP Nda Mefo’o, E Ngouadjeu Dongho, EC Eboumbou Moukoko, D Adiogo, G Beyihabd

Résumé


Objectif – Déterminer le profil bactériologique et la sensibilité aux antibiotiques des bactéries isolées des hémocultures à l’Hôpital Général de Douala (HGD), Cameroun. Méthodes – Il s’agit d’une étude transversale rétrospective, menée au laboratoire de bactériologie de l’HGD sur une période de six ans (2006 – 2011), portant sur l’ensemble des bactéries isolées, à partir des hémocultures prélevées chez les malades hospitalisés. Résultats – Deux cent quatre-vingt-dix-neuf (299) souches bactériennes non répétitives ont été identifiées, avec une forte prévalence des bacilles à Gram négatif (76 %). Les espèces les plus fréquemment isolées étaient Klebsiella pneumoniae (27,8 %), Staphylococcus aureus (13,1 %) et Escherichia coli (12,0 %). Staphylococcus aureus et les Staphylocoques à Coagulase Négative présentaient respectivement une résistance à la meticilline de 55,2 % et 72,7 %. Aucune souche de staphylocoques résistante aux glycopeptides n’a été retrouvée. Les entérobactéries étaient résistantes aux céphalosporines de 3e génération dans 44,2 % des cas, et présentaient un phénotype Bétalactamase à spectre élargi dans 27,0 % des cas. Pseudomonas aeruginosa était résistant à l’imipenème dans 18,1 % des cas. Conclusion – La connaissance de l’écologie bactérienne et la surveillance de la résistance aux antibiotiques sont nécessaires pour guider l’antibiothérapie dans notre environnement.

Mots-clés


Bactériémie ; Hémocultures; Sensibilité aux antibiotiques.

Texte intégral :

PDF

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.