Étude de la prescription des antibiotiques en milieu hospitalier malien.

Y Coulibaly, A Konate, D Kone, F Bougoudogo

Résumé


Objectif : Le but de cette étude était d’évaluer la prescription antibiotique dans un centre hospitalier universitaire Malien. Méthodes : Il s’agit d’une étude transversale allant du 1er janvier 2004 au 30 juin 2004 portant sur les ordonnances de l’initiative de Bamako (IB) prescrits au CHU Gabriel Touré de Bamako. A été incluse toutes les ordonnances IB comportant une prescription d’antibiotique. Résultats : Sur l’ensemble des 12.861 ordonnances enregistrées dans le service de pharmacie de l’Hôpital Gabriel Touré entre le 01 janvier 2004 et le 30 juin 2004, 6.000 ordonnances ont été incluses dans notre étude. La grande majorité des ordonnances provenait du service de pédiatrie (39,8%). Vingt-six molécules antibiotiques avaient été prescrites. (les plus importantes étaient par ordre décroissant, amoxicilline (30,5%), gentamicine (26,8%) et ceftriaxone (13,1%). La moyenne d’association a été de 2 antibiotiques. Les formes orales ont été les plus prescrites (62,9%). Les médicaments génériques ont été les plus prescrits (92,7%). Le coût moyen des antibiotiques prescrits était de 2 900 FCFA. La durée moyenne du traitement a été de 5 jours. Les ventes en unités d’antibiotiques ont modérément progressé de 12,9% (soit 2,2% en moyenne mensuelle) et les ventes en valeur ont augmenté de 19,8% (soit 3,3% en moyenne mensuelle). Conclusion : La prescription des antibiotiques a atteint des niveaux élevés en milieu hospitalier Malien. Nous recommandons des mesures en vue d’optimiser l’antibiothérapie à l’Hôpital.

Mots-clés


Prescription – Antibiotiques – CHU Gabriel Touré- Mali

Texte intégral :

PDF

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.