Spondylodiscites infectieuses : Aspects épidémio-cliniques, paracliniques,thérapeutiques et évolutives

L Badaoui, G Dabo, M Sodqi, L Marih, A Oulad lahsen, A Chakib, K El Filali Marhoum

Résumé


Objectif Etudier les caractéristiques épidémio-cliniques, paracliniques, thérapeutiques et évolutives des spondylodiscites infectieuses. Matériels et méthodes Etude rétrospective descriptive sur 3 ans menée dans le service de maladies infectieuses, incluant tous les patients présentant une spondylodiscite infectieuse. Les données cliniques ont été recueillis à partir des dossiers papiers des patients. Résultats Nous avons inclus 21 patients. L’âge moyen était de 42ans avec des extrêmes de 22ans et 54 ans. Le sexe masculin a prédominé. Le délai moyen du diagnostic était de 4 mois±69J. Le syndrome rachidien était retrouvé chez tous les patients. Les signes de compression médullaire notamment une paraplégie et une paraparésie des membres inférieurs étaient observés chez 7 patients. La méningite était associée dans 4 cas. L’abcès de psoas était associé a l’atteinte discale dans 7 cas. La radiographie standard, réalisée chez tous les patients, montrait des images pathologiques chez 8 patients. L’IRM, pratiquée chez 15 patients, était pathologique dans tous les cas. La tuberculose était de loin la cause la plus fréquente (13 cas). L’étiologie bactérienne à Staphylococcus aureus était retenue chez 2 cas, la brucellose (1 cas), Escherichia coli (1cas). Dans 4 cas, le germe n’était pas isolé .Un traitement médical adaptée au germe était prescrit dans les cas où le germe a été identifié. Un traitement chirurgical était réalisé chez les 6 patients .Des séquelles neurologiques étaient notées chez 2 patients. Conclusion Les résultats de notre étude sont similaires à ceux de la littérature. Cependant, les spondylodiscites tuberculeuses restent les plus fréquentes dans notre pays.

Mots-clés


IRM, ponction biopsie, spondylodiscite, tuberculose.

Texte intégral :

PDF

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.