Tuberculose de la mandibule: à propos d’un cas au Mali.

H Traoré, C Assouan, M Kéïta, O Diallo, D Traoré, K Coulibaly, N Ongoïba, Y Toloba, S Togora, E Konan, A Assa

Résumé


La localisation mandibulaire de la tuberculose est rare et représente moins de 2 % des localisations squelettiques. Nous rapportons une observation de tuberculose mandibulaire chez une jeune malienne. Il s’agit d’une patiente âgée de 24 ans, non immunodéprimée au VIH et sans antécédents pathologiques particuliers, qui a présenté une tuméfaction mandibulaire bilatérale, augmentant progressivement de volume depuis trois mois sans altération de son état général. L’examen clinique a retrouvé une tuméfaction douloureuse avec de multiple fistulisations, d’adénopathies satellites latérocervicales et un épaississement inflammatoire de la muqueuse gingivale recouvrant le bord alvéolaire des dents inférieures. L’intradermo-réaction à la tuberculine était positive à 23 mm. Le scanner réalisé a mis en évidence un processus ostéolytique de l’angle et la branche montante de l’hémimandibule gauche. La ponction à aiguille fine associée à l’examen anatomopathologie ont permis de retrouver une lésion caséo-folliculaire évolutive. La patiente a bénéficié d’une polychimiothérapie antituberculeuse pendant six mois, au décours de laquelle nous avons procédé à l’ablation du séquestre apparu au niveau de la symphyse. L’évolution à long terme a été favorable.

Mots-clés


tuberculose, mandibule, chimiothérapie, Mali

Texte intégral :

PDF

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.